Chronique, Contemporain, Contemporaine, lecture, livres, Non classé, Romance

Pardon-Erika Boyer

Aerie [Magonia #2]-Maria Dahvana Headley

couv534794701Editions: Auto-édité
Genre: Romance, Contemporain
Nombre de pages: 316 pages
Résumé:

Tandis que le monde évolue et que la jeunesse fait preuve d’une plus grande ouverture d’esprit qu’avant, il reste tout de même des sujets dont il ne faut pas parler, des tabous qui ne sont pas prêts à être brisés. Mais quand l’inceste cache un amour inconditionnel, que deux âmes ont simplement eu la malchance de ne pas naître dans les bons corps, n’est-il pas envisageable d’accepter l’inacceptable ?

Will ne prendra pas le risque, il préférera partir à 600 km de sa soeur plutôt que de potentiellement l’entraîner dans sa déchéance. Reste à savoir si « loin des yeux, loin du coeur » est une réalité ou bien un proverbe menteur, et si Sarah acceptera de perdre son frère dans ce sacrifice amoureux.

« Je ne veux pas tourner la page. J’aime ce livre dont nous sommes les héros. »
Mon avis:

J’ai gagné ce roman via un concours sur le compte Twitter de l’auteur, et c’était une bonne occasion de la découvrir!

Ce roman traite d’un sujet que l’on voit peu dans la littérature: l’inceste. Will est amoureux de sa soeur, et décide de s’en éloigner pour ne pas l’entraîner dans sa déchéance. Nous le suivant pendant trois ans durant lesquels il tente d’oublier son amour pour elle, en vain.

Pardon est une histoire touchante, un peu triste aussi. Qu’on se le dise: à aucun moment je n’ai ressenti du dégoût, en fait on oublie assez facilement que Will et Sarah sont frère et soeur. J’ai ressenti, en revanche, de la tristesse pour Will. L’inceste est tabou, mal vu par la société, et il voit son amour pour sa soeur comme quelque chose de mauvais. Il a honte de ses sentiments, il est malheureux. Je n’avais d’autre choix que de m’attacher à lui, et de le prendre en pitié, aussi.

J’ai trouvé que le sujet était abordé de telle manière que la situation ne semblait pas étrange, si vous voyez ce que je veux dire. C’est abordé d’une manière juste, touchante.

Ce roman se lit rapidement. Cela vient peut-être du fait que trois années passent en si peu de pages, mais le style de l’auteur y est aussi pour quelque chose! Erika Boyer a une plume très agréable à la lecture, fluide. Son style donne du naturel à l’histoire, les mots coulent entre les pages si bien qu’on les tourne très facilement sans s’arrêter. La curiosité avait pris le dessus: je devais à tout prix connaître la suite, comment cette histoire se finirait. J’ai même été surprise par la réaction de certains personnages.

En bref, j’ai beaucoup apprécié ma lecture et j’ai passé un bon moment aux côtés de Will.

4/5

4