Chronique, Jeunesse, lecture, livres, Non classé, Science-fiction

En Route!-Adam Rex

Aerie [Magonia #2]-Maria Dahvana Headley

couv3445860Editions: Michel Lafon

Genre: Science-fiction, Jeunesse

Nombre de pages: 347 pages

Résumé: Gratuity a 12 ans, un nom très étrange et surtout un objectif : retrouver sa mère enlevée par les aliens. Et lorsqu’on habite, comme elle, dans un pays envahi par les Boov, d’étranges extraterrestres à huit pattes, c’est plus facile à dire qu’à faire. Surtout que les envahisseurs ont non seulement renommé notre chère planète bleue Smekland mais aussi décidé de parquer toute la population dans une réserve naturelle d’humains : la Floride. Et les oranges, ça a du bon, mais seulement pendant un temps. À bord de sa voiture volante et accompagnée de son chat Porky et d’un Boov recherché par les siens, l’adolescente va traverser les États-Unis, déclencher un mouvement de résistance, et peut-être, en chemin, déjouer plus d’une invasion alien…

Mon avis:

J’ai découvert ce livre sur Booktube et l’ai trouvé à Noz pour un prix dérisoire, j’étais donc obligée de l’acheter!

En Route! est typiquement le genre de lecture qui va vite. C’est très jeunesse et je dois dire que ça fait du bien!

On fait la connaissance de Gratuity, une jeune collégienne, à travers sa rédaction sur le véritable sens de « Smekday ». Sa mère a disparu, et depuis, Gratuity tente de se débrouiller seule. Elle rencontre par la suite Oh, un Boov pas comme les autres, et décide de l’emmener avec elle à bord de Fraîchissime, sa voiture, qui désormais flotte. Ce duo détonne et est très attachant. On peut même en tirer une leçon: malgré leurs différences, Oh et Gratuity s’entendent très bien et deviennent très amis. Je pense que ce genre de message est important dans un livre jeunesse.

L’histoire n’est pas nécessairement originale, mais elle est bien menée et facile à suivre. Il y a eu des moments où je me suis ennuyée, mais globalement les pages se tournaient toutes seules. Je me plaindrai tout de même du découpage. Je suis ce genre de personnes qui aime bien s’arrêter à chaque fin de chapitre et En Route! n’offre pas cette possibilité, puisque l’histoire est présentée sous forme de rédaction. Néanmoins, les illustrations ici et là permettent de couper un peu.

En Route! reste néanmoins une lecture facile, qui rafraîchit entre deux autres livres. C’est jeunesse, donc ça se lit vite, mais ce n’est pas le genre d’histoire qui restera gravée dans ma mémoire. C’était plutôt une lecture « pause » sur laquelle je n’ai pas grand chose à dire.

En bref, une lecture agréable.

4/5

4

Chronique, lecture, livres, Non classé, Romance

Le manuscrit proscrit de Nur Jahan-Cécilia Correia

Aerie [Magonia #2]-Maria Dahvana Headley

couv42868924

Editions: J’ai Lu

Genre: Romance

Nombre de pages: 471 pages

Résumé:

Dorsetshire, 25 octobre 1836,
Les mots me manquent pour exprimer mon ressenti en reprenant, moins d’un an après mon retour en Angleterre, les annotations diverses effectuées au cours de mon expédition en Inde. Quiconque viendrait à les lire pourrait penser à tort que la raison m’a abandonnée. Que le Ciel m’en soit témoin, ce n’est point le cas.
C’est avec une appréhension certaine que je me replonge dans cette aventure, là où tout a commencé, non loin du Cap des Aiguilles, alors que la fureur d’une terrible tempête était sur le point de s’abattre sur notre vaisseau…

Mon avis:

Le titre de ce livre m’intriguait mais j’avais que je l’ai ajouté à ma PAL sans savoir de quoi il en retournait. En tout cas, j’ai été très surprise, ce n’était pas ce à quoi je m’attendais!

Ce récit se classe dans la catégorie des romances et le résumé ne laisse en rien présager les événements qui s’y passent. En l’occurrence, c’est assez dérangeant, surtout pour ceux qui n’aiment pas les récits à tendance érotique. Le résumé, le titre, la couverture, rien ne laisse penser que ce roman tourne autour d’une relation charnelle. Certains diraient que ce n’est pas si choquant, mais quand même: le nombre de scènes de sexe est tout de même remarquable.

J’ai été très déçue par la romance. Je n’ai tout simplement pas ressenti d’amour entre les deux intéressés, Jude et Assagor. De même, en aucun cas je n’ai senti qu’ils tombaient amoureux l’un de l’autre. Leur attirance était purement et simplement charnelle, sans sentiments. C’en était même pénible car dès qu’ils étaient en présence l’un de l’autre, il y avait une tension entre eux. De plus, à partir de la seconde moitié, on rentre dans le schéma « oublie-moi, c’est mieux », etc.

Du point de vue personnages, c’est simple: je n’en ai apprécié aucun. On n’en apprend pas assez sur eux, la plupart sont simplement spectateurs de l’histoire, présents car il faut bien un contexte à l’histoire. Jude en particulier commençait à m’agacer avec cette manie de demander « qui êtes-vous? » en permanence, tout en connaissant parfaitement la réponse. Quant à Devak, je l’ai trouvé tout simplement odieux.

L’intrigue n’est pas bien folle. Le manuscrit entrant en possession de Jude est, certes, intriguant, mais sans plus. On ne comprend sa raison d’être qu’à la fin, mais j’avoue ne jamais m’être posé la question au long du récit. Il était tout simplement l’instrument permettant la rencontre entre Jude et Assagor, sans plus. C’est pour cela que j’ai trouvé que la révélation de celui-ci tombait comme un cheveu sur la soupe. Cela apporte un élément qui n’est pas indispensable à l’histoire, loin de là. L’épilogue, quant à lui, m’a laissée de marbre: j’étais impatiente que ça se finisse.

Parlons maintenant du style, qui n’est pas exceptionnel. Agréable à lire, mais pas fluide au point que les pages tournent seules. L’auteur utilise beaucoup de mots indiens, mais a choisi de ne pas mettre de lexique à la fin… ça aurait pourtant été sympathique parce que c’est difficilement compréhensible. Quand je lis un livre, je n’ai pas envie de me casser la tête pour comprendre le langage utilisé.

En bref, ce roman a le goût amer d’une déception, malgré la surprise qu’il a suscité. Je pense qu’il devrait y avoir un élément pouvant alerter sur le contenu de ce roman.

2,5/5

25

Chronique, Contemporain, Contemporaine, lecture, livres, Non classé, Romance

Pardon-Erika Boyer

Aerie [Magonia #2]-Maria Dahvana Headley

couv534794701Editions: Auto-édité
Genre: Romance, Contemporain
Nombre de pages: 316 pages
Résumé:

Tandis que le monde évolue et que la jeunesse fait preuve d’une plus grande ouverture d’esprit qu’avant, il reste tout de même des sujets dont il ne faut pas parler, des tabous qui ne sont pas prêts à être brisés. Mais quand l’inceste cache un amour inconditionnel, que deux âmes ont simplement eu la malchance de ne pas naître dans les bons corps, n’est-il pas envisageable d’accepter l’inacceptable ?

Will ne prendra pas le risque, il préférera partir à 600 km de sa soeur plutôt que de potentiellement l’entraîner dans sa déchéance. Reste à savoir si « loin des yeux, loin du coeur » est une réalité ou bien un proverbe menteur, et si Sarah acceptera de perdre son frère dans ce sacrifice amoureux.

« Je ne veux pas tourner la page. J’aime ce livre dont nous sommes les héros. »
Mon avis:

J’ai gagné ce roman via un concours sur le compte Twitter de l’auteur, et c’était une bonne occasion de la découvrir!

Ce roman traite d’un sujet que l’on voit peu dans la littérature: l’inceste. Will est amoureux de sa soeur, et décide de s’en éloigner pour ne pas l’entraîner dans sa déchéance. Nous le suivant pendant trois ans durant lesquels il tente d’oublier son amour pour elle, en vain.

Pardon est une histoire touchante, un peu triste aussi. Qu’on se le dise: à aucun moment je n’ai ressenti du dégoût, en fait on oublie assez facilement que Will et Sarah sont frère et soeur. J’ai ressenti, en revanche, de la tristesse pour Will. L’inceste est tabou, mal vu par la société, et il voit son amour pour sa soeur comme quelque chose de mauvais. Il a honte de ses sentiments, il est malheureux. Je n’avais d’autre choix que de m’attacher à lui, et de le prendre en pitié, aussi.

J’ai trouvé que le sujet était abordé de telle manière que la situation ne semblait pas étrange, si vous voyez ce que je veux dire. C’est abordé d’une manière juste, touchante.

Ce roman se lit rapidement. Cela vient peut-être du fait que trois années passent en si peu de pages, mais le style de l’auteur y est aussi pour quelque chose! Erika Boyer a une plume très agréable à la lecture, fluide. Son style donne du naturel à l’histoire, les mots coulent entre les pages si bien qu’on les tourne très facilement sans s’arrêter. La curiosité avait pris le dessus: je devais à tout prix connaître la suite, comment cette histoire se finirait. J’ai même été surprise par la réaction de certains personnages.

En bref, j’ai beaucoup apprécié ma lecture et j’ai passé un bon moment aux côtés de Will.

4/5

4

Chronique, Fantasy, Jeunesse, lecture, livres, Non classé

Thya [La voie des oracles #1]-Estelle Faye

Aerie [Magonia #2]-Maria Dahvana Headley

couv58395782Editions: Scrineo
Genre: Fantasy, Jeunesse
Nombre de pages: 337 pages
Résumé:

La Gaule, au début du cinquième siècle après Jésus-Christ.
Cerné par les barbares, minés par les intrigues internes et les jeux malsains du pouvoir, l’Empire romain, devenu chrétien depuis peu, décline lentement.
Dans une villa d’Aquitania, perdue au milieu des forêts, vit Thya, seize ans, fille du général romain Gnaeus Sertor. À cinq ans, elle a manifesté pour la première fois des dons de devin. Mais dans l’Empire chrétien, il ne fait plus bon être oracle, et à cause de ce secret qu’elle doit garder, Thya est devenue une adolescente solitaire, à l’avenir incertain.
Lors d’une des visites en Aquitania, Gnaeus tombe sous les coups d’assassins à la solde de son fils Aedon qui souhaite s’emparer de son siège au sénat. Il est ramené à la villa entre la vie et la mort et Thya cherche dans ses visions un moyen de le sauver. Son don lui permet d’apercevoir la forteresse de Brog, dans les montagnes du nord, là où, autrefois, Gnaeus a obtenu sa plus grande victoire contre les Vandales. Elle comprend alors qu’elle doit s’y rendre et s’enfuit dans la nuit.

Sa route sera pavée de rencontres, Enoch, un jeune et séduisant barbare, ou encore un faune, un être surnaturel issu du monde païen, et Thya va évoluer et découvrir un monde en mutation qui n’est pas exactement celui que lui décrivait son père…
Mon avis:


J’ai toujours aimé la mythologie, ce livre m’intriguait donc. Je ne sais plus vraiment si je l’ai découvert via Booktube ou si sa couverture m’a attirée, mais je me suis plongée dedans les yeux fermés, sans hésitation. Malheureusement, ce premier tome a un goût de déception.

Lire la suite « Thya [La voie des oracles #1]-Estelle Faye »

Chronique, Jeunesse, lecture, livres, Non classé

The Unbecoming of Mara Dyer [Mara Dyer #1]-Michelle Hodkin

Aerie [Magonia #2]-Maria Dahvana Headley

11408650 Editions: Simon & Schuster Books for Young Readers, Panini en France

Genre: Jeunesse

Nombre de pages: 456 pages

Résumé:

Mara Dyer est une jeune fille de 16 ans comme les autres, jusqu’au jour où elle s’éveille dans un hôpital, sans aucun souvenir de l’accident qui a coûté la vie à ses trois meilleurs amis. Dévastée par le chagrin et un profond sentiment de culpabilité, elle souffre terriblement de la perte de ses proches.
Pour repartir à zéro, la famille de Mara part s’installer en Floride. Mais là encore, les nuits de la jeune fille restent agitées, hantées par des visions de l’accident. Mara a l’impression de revoir ses amis, et même de sentir la mort de certaines personnes. Mais que lui arrive-t-il ? Est-elle en train de devenir folle ?
Qui est vraiment Mara Dyer ?

Mon avis:

J’avais déjà lu ce livre en VF et ne l’avais pas vraiment apprécié. Cette relecture, qui me permettra de continuer la trilogie, m’a fait changer d’avis.

Lire la suite « The Unbecoming of Mara Dyer [Mara Dyer #1]-Michelle Hodkin »

Chronique, Fantastique, Jeunesse, lecture, livres, Non classé

Hollow City [Miss Peregrine et les enfants particuliers #2]-Ransom Riggs

Aerie [Magonia #2]-Maria Dahvana Headley

couv80251401Editions: Bayard (Jeunesse) pour le grand format, Le Livre de Poche (Jeunesse) pour le format poche
Genre: Jeunesse, Fantastique
Nombre de pages: 502 pages en GF, 508 pages en poche
Résumé: Jacob et les enfants particuliers sont désemparés : Miss Peregrine, changée en oiseau, est prisonnière de son état, suite à l’attaque des Estres, des âmes damnées, sur l’île Cainholm. Les voilà donc livrés à eux-mêmes ! Après avoir essuyé une tempête entre Cainholm et le continent, Jacob et ses amis s’échouent sur une rive de Grande-Bretagne, en 1940, alors que la Seconde Guerre Mondiale fait rage. Entre fuir des Estres déguisés en soldats, des rencontres avec des animaux singuliers, et la recherche de la dernière Ombrune en liberté afin de redonner à la directrice de l’orphelinat sa forme humaine, cette deuxième aventure de la série s’annonce palpitante et pleine de frissons !
Mon avis:

Retrouvez ma chronique du tome 1 ici.

La sortie du film m’avait donné envie de lire la suite, c’est désormais chose faite!

Lire la suite « Hollow City [Miss Peregrine et les enfants particuliers #2]-Ransom Riggs »

Chronique, Jeunesse, lecture, lecture en VO, Lecture VO, livres, Science-fiction

Heartless-Marissa Meyer

Aerie [Magonia #2]-Maria Dahvana Headley

couv16909613

 

Editions: Feiwel & Friends

Genre: Jeunesse, Science-fiction

Nombre de pages: 464 pages

Résumé:

Long before she was the terror of Wonderland — the infamous Queen of Hearts — she was just a girl who wanted to fall in love.

Catherine may be one of the most desired girls in Wonderland, and a favorite of the yet-unmarried King of Hearts, but her interests lie elsewhere. A talented baker, all she wants is to open a shop with her best friend and supply the Kingdom of Hearts with delectable pastries and confections. But according to her mother, such a goal is unthinkable for the young woman who could be the next Queen.

At a royal ball where Cath is expected to receive the king’s marriage proposal, she meets Jest, the handsome and mysterious court joker. For the first time, she feels the pull of true attraction. At the risk of offending the King and infuriating her parents, she and Jest enter into an intense, secret courtship.

Cath is determined to define her own destiny and fall in love on her terms. But in a land thriving with magic, madness, and monsters, fate has other plans.
Mon avis:

J’avais adoré les Chroniques Lunaires, il était donc évident à mes yeux de lire le dernier roman de Marissa Meyer. J’avais cependant retardé le début de ma lecture, pensant qu’il s’agissait d’un tome 1. J’ai appris par la suite qu’il s’agissait d’un stand-alone, j’ai donc pu me jeter dessus en toute sérénité!

Lire la suite « Heartless-Marissa Meyer »

Chronique, Fantastique, Jeunesse, lecture, livres

Nuit rouge [Half Bad #2]-Sally Green

Aerie [Magonia #2]-Maria Dahvana Headley

couv6119142Editions: Milan
Genre: Fantastique, Jeunesse
Nombre de pages: 406 pages
Résumé: Fuir, toujours fuir. Nathan n’a pas le choix.
Les sorciers blancs le pourchassent ; les sorciers noirs le haïssent ; la fille qu’il aime l’a peut-être trahi.
Sans compter que le Don reçu de son père fait de lui une créature indomptable et sanguinaire.
La guerre des sorciers s’engage. Nathan doit choisir son camp.
Mais de tous ses ennemis, le plus redoutable pourrait bien être lui-même.
Mon avis:

Avec ce second tome, Sally Green nous plonge dans un univers où la violence devient la norme.

Lire la suite « Nuit rouge [Half Bad #2]-Sally Green »

Chronique, Fantasy, lecture, livres

Aerie [Magonia #2]-Maria Dahvana Headley


Editions: Harper Collins
Genre: Fantasy
Nombre de pages: 320 pages
Résumé: Where
is home when you were born in the stars?

Aza Ray is back on earth. Her boyfriend Jason is overjoyed. Her family is healed. She’s living a normal life, or as normal as it can be if you’ve spent the past year dying, waking up on a sky ship, and discovering that your song can change the world.

As in, not normal. Part of Aza still yearns for the clouds, no matter how much she loves the people on the ground.

When Jason’s paranoia over Aza’s safety causes him to make a terrible mistake, Aza finds herself a fugitive in Magonia, tasked with opposing her radical, bloodthirsty, recently-escaped mother, Zal Quel, and her singing partner Dai. She must travel to the edge of the world in search of a legendary weapon, The Flock, in a journey through fire and identity that will transform her forever.

In this stunning sequel to the critically acclaimed Magonia, one girl must make an impossible choice between two families, two homes—and two versions of herself.

Mon avis:

Magonia, le premier tome, était poétique et la fin m’avait donné envie de découvrir la suite. Après une longue attente, je me suis enfin procuré ce second (et dernier?) tome. Malheureusement, il n’a pas été à la hauteur de mes espérances, et je vous explique pourquoi.

Lire la suite « Aerie [Magonia #2]-Maria Dahvana Headley »

Chronique, Jeunesse, lecture, livres, Science-fiction

Dossier Alexander [Illuminae #1]-Jay Kristoff, Amy Kaufman

Editions: Casterman (VF), Knopf (VO)
Genre: Science-fiction, Jeunesse
Nombre de pages: 607 pages (VF), 599 pages (VO)
Résumé: Ce matin de 2575, lorsque Kady quitte Ezra, elle croit avoir vécu le pire moment de sa vie. L’après-midi, sa planète est attaquée par une entreprise interstellaire sans foi ni loi — BeiTech. Obligée de fuir, Kady embarque sur le vaisseau Hypatia, Ezra sur l’Alexander. Très vite, Kady soupçonne les autorités de leur cacher la vérité. Avec l’aide d’Ezra, elle pirate le réseau informatique de leur flotte, accédant ainsi à des données confidentielles qui mettent en cause leur propre état-major. Alors qu’ils sont toujours traqués par BeiTech, l’Intelligence Artificielle censée les protéger se met à agir d’une façon étrange…

Mon avis:

Illuminae est le genre de livre auquel on ne s’attend pas, dont le résumé ne nous prépare pas à la claque que l’on va recevoir, aux frayeurs, aux larmes. C’est le genre de livre qui impressionne par son volume mais qui surprend par la rapidité avec laquelle on avance. Illuminae a un format original qui a su m’entraîner au coeur de l’histoire. Lire la suite « Dossier Alexander [Illuminae #1]-Jay Kristoff, Amy Kaufman »

Chronique, lecture, livres, Science-fiction

La Maison des Morts-Sarah Pinborough

Editions: Milady
Genre: Science-fiction
Nombre de pages: 384 pages
Résumé: La vie de Toby bascule suite à un simple test sanguin. Au beau milieu d’une île déserte, une poignée d’enfants mène une existence hors du temps, sous la surveillance impassible d’une équipe d’infirmières. Arrachés à leurs familles, les Déficients vivent dans la crainte du moindre symptôme indiquant qu’il est temps pour eux d’être conduits au sanatorium, là d’où personne ne revient. Loin des siens, replié sur lui-même, Toby attend la mort et lutte contre la peur et le désespoir. Mais l’arrivée d’une nouvelle patiente lui redonne brusquement une raison de vivre et d’espérer…

Mon avis:

Une histoire tragique dont on ne parvient pas à se décrocher.
Lire la suite « La Maison des Morts-Sarah Pinborough »

Chronique, Jeunesse, lecture, livres

L’oracle caché [Les Travaux d’Apollon #1]-Rick Riordan

Editions: Albin Michel (Wiz)
Genre: Jeunesse
Nombre de pages: 455 pages
Résumé: Zeus punit Apollon en l’envoyant sur terre, à New York, transformé en adolescent de seize ans. Pour survivre à ses nombreux ennemis et obtenir le pardon de Zeus, Apollon demande de l’aide à Percy Jackson et à la colonie des sang-mêlé.

Mon avis:

Quand ce livre a été annoncé, je n’étais que joie. J’ai toujours adhéré à l’univers de Percy Jackson, et j’étais triste à la fin du dernier tome des Héros de l’Olympe de quitter les demi-dieux… Alors forcément, les voir revenir dans cette nouvelle série était un peu inespéré! Qui plus est, Apollon est mon dieu préféré…

Lire la suite « L’oracle caché [Les Travaux d’Apollon #1]-Rick Riordan »

Chronique, Jeunesse, lecture, livres, Science-fiction

Winter [Les Chroniques Lunaires #4]-Marissa Meyer

Editions: Pocket
Genre: Jeunesse, Science-fiction
Nombre de pages: 987 pages
Résumé: La Princesse Winter est admirée par le peuple lunaire pour sa grâce et sa gentillesse. Malgré les cicatrices qui marquent son visage, on dit que sa beauté dépasse de loin celle de sa belle-mère, la Reine Levana.

Winter déteste Levana et sait que cette dernière n’approuverait pas ses sentiments pour son ami d’enfance, le séduisant garde Jacin. Mais la jeune fille n’est pas aussi faible que le croit la reine et cela fait des années qu’elle a entrepris de contrecarrer les plans de sa belle-mère. Avec Cinder et leurs alliés, Winter pourrait même avoir le pouvoir de commencer une révolution et gagner une guerre qui sévit depuis trop longtemps.

Est-ce que Cinder, Scarlet, Cress et Winter seront à la hauteur pour battre Levana et enfin trouver la paix qu’elles méritent?

Mon avis:

Cela faisait un moment que j’avais envie de me plonger dans ce dernier tome tout en ne voulant pas en finir avec cette saga que j’apprécie beaucoup. Il faut dire que le nombre de pages est un peu, disons, effrayant, au premier abord, c’est le genre de livre pour lequel il faut être sûr d’avoir le temps avant de le commencer. J’ai donc profité des vacances pour me jeter à l’eau.

Lire la suite « Winter [Les Chroniques Lunaires #4]-Marissa Meyer »

Chronique, Fantastique, Jeunesse, lecture, livres

Vertige [Les étoiles de Noss Head #1]-Sophie Jomain

Editions: France Loisirs
Genre: Jeunesse, Fantastique
Nombre de pages: 489 pages
Résumé: Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d’imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont se transformer en véritable conte de fées, puis en cauchemar… Tout va changer, brutalement. Elle devra affronter l’inimaginable, car les légendes ne sont pas toujours ce qu’on croit.
Leith, ce beau brun ténébreux, mystérieux, ne s’attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l’esprit a choisi : c’est elle, son âme soeur. Pourra-t-il lui cacher ses sentiments encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu’il n’est pas tout à fait humain ?
Il le devra, elle est en danger et il lui a juré de la protéger, toujours…

Mon avis:

Cette saga m’avait été recommandée par une amie et j’ai enfin sorti ce premier tome de ma PAL à l’occasion du challenge objectif du mois pour lequel il fallait lire, en juillet, un livre qui traînait dans sa PAL depuis un moment. C’était une bonne occasion d’en sortir ce livre qui y traînait depuis 2014.

Autant le dire directement: je me suis ennuyée. Je m’attendais à tout sauf à ça. Dès les premières lignes, on rencontre Hannah, une jeune parisienne forcée à aller passer ses vacances d’été chez sa grand-mère en Ecosse, loin de Paris. Forcément, c’est l’horreur absolue pour elle. D’emblée, elle ne m’a pas plu: elle m’a semblé être l’adolescente typique qui se plaint en permanence de ses parents. Heureusement elle a montré par la suite que ce n’était pas (toujours) le cas, même si elle a un caractère de cochon. Peu après, on fait la connaissance de Leith, un jeune écossais beau à tomber, fils de patron, qui a des yeux juste incroyables et qui est musclé, sans mentionner qu’il est arrogant. Je l’ai trouvé vraiment agaçant.

Tout de suite, il faut se rendre à l’évidence: Hannah et Leith vont tomber dans les bras l’un de l’autre (ai-je mentionné que j’ai acheté ce livre sans lire le résumé, juste parce que je trouve la couverture à tomber?). C’est ce qui m’a, je pense, le plus déçue. Je n’avais pas vu la romance venir avant d’ouvrir le bouquin (je reprécise que je n’avais pas lu le résumé) et ce n’était clairement pas ce que j’en attendais. J’ai eu l’impression de lire un roman à l’eau de rose avec un fond paranormal histoire de corser un peu les choses, et ça m’a ennuyée au plus haut point. Globalement, l’histoire ne tourne qu’autour de la romance et c’en est lassant.

La plume de l’auteur, malheureusement, n’a pas beaucoup limité les dégâts. J’avais du mal à m’accrocher aux mots, si bien que je n’ai aucune idée de qui sont certains personnages (Mathy, par exemple). Le premier quart a vraiment été long, il n’y avait pas beaucoup d’action. Heureusement que ce point s’est amélioré par la suite et a rendu la lecture un peu plus facile…

En bref, cette lecture m’a beaucoup déçue et je ne sais pas si je continuerai la saga. A mes yeux, il manquait de fantastique, même si tout ce qui concerne les loup-garous était très travaillé.
2,5/5.

Chronique, Fantasy, Jeunesse, lecture, livres

Magnus Chase et l’épée de l’été [Magnus Chase et les dieux d’Asgard #1]-Rick Riordan

Editions: Albin Michel (Wiz)
Genre: Jeunesse, Fantasy
Nombre de pages: 544 pages
Résumé: Le jour où Magnus Chase apprend qu’il est le fils d’un dieu nordique, le moins que l’on puisse dire c’est qu’il est plutôt surpris !
Il semblerait que les dieux d’Asgard se préparent à entrer en guerre. Or c’est lui, Magnus, qui doit empêcher la fin du monde en mettant la main sur une épée disparue il y a des milliers d’années ! Comme si tout cela ne suffisait pas, voilà qu’un géant de flammes attaque la ville, forçant Magnus à choisir entre sa vie et celle de milliers d’innocents…Mais, pour un demi-dieu, qu’est-ce que la mort sinon le début d’une nouvelle vie ? Magnus se réveille à l’Hôtel Vallhala, le paradis des guerriers : sa première grande aventure peut commencer.

Mon avis:

Etant grande fan de la saga Percy Jackson du même auteur, je me devais de me procurer le premier tome de cette nouvelle saga qui semblait prometteuse. C’est donc avec un peu de crainte, je l’avoue, que je me suis lancée dans ce remake de Percy Jackson version dieux d’Asgard.

Ce qui ressort globalement de cette lecture est une déception. On sent que des éléments de la saga Percy Jackson ont tout bêtement été modifiés pour coller à ce nouvel univers, et ce n’était pas pour me plaire. On se retrouve face à un héros qui se retrouve catapulté dans un nouveau monde le jour où il découvre qu’il est le fils d’un dieu qui n’a pas eu d’enfants depuis un moment, et il doit retrouver un objet pour éviter la fin du monde. Le tout est éxecuté avec maladresse, et manque d’humour et d’une pincée d’action.

Pour ce qui est de nous faire découvrir la mythologie nordique, il y a encore du travail à faire. Je me suis clairement trouvée dans le flou, ce n’est pas assez bien expliqué, pas assez pédagogue (contrairement à Percy Jackson qui pour le coup m’avait fait découvrir une version certes édulcorée de la mythologie, mais quand même). J’espère ne pas rester sur ma faim pour ce point avec les tomes suivants.

Concernant les personnages, il me fut impossible de m’attacher à eux ou de ressentir quoi que ce soit à leur égard. Je n’en avais pas grand chose à faire du sort qui les attendait. Pourtant, ce n’étaient pas des personnages “lisses” puisque chacun avait son histoire et son caractère. Ces personnages n’étaient simplement pas attachants à mes yeux.

Au niveau de la plume, j’ai trouvé que le style était différent de ce que j’avais déjà lu de cet auteur. L’humour avait, à mes yeux, du mal à se mettre en place: je n’ai jamais ri aux éclats, tout au plus j’ai souri.


En bref, j’avais lu mieux de cet auteur. Je me suis ennuyée, ce fut une lecture plus que moyenne.
3/5.