Chronique, Jeunesse, lecture, lecture en VO, Lecture VO, livres, Science-fiction

Heartless-Marissa Meyer

Aerie [Magonia #2]-Maria Dahvana Headley

couv16909613

 

Editions: Feiwel & Friends

Genre: Jeunesse, Science-fiction

Nombre de pages: 464 pages

Résumé:

Long before she was the terror of Wonderland — the infamous Queen of Hearts — she was just a girl who wanted to fall in love.

Catherine may be one of the most desired girls in Wonderland, and a favorite of the yet-unmarried King of Hearts, but her interests lie elsewhere. A talented baker, all she wants is to open a shop with her best friend and supply the Kingdom of Hearts with delectable pastries and confections. But according to her mother, such a goal is unthinkable for the young woman who could be the next Queen.

At a royal ball where Cath is expected to receive the king’s marriage proposal, she meets Jest, the handsome and mysterious court joker. For the first time, she feels the pull of true attraction. At the risk of offending the King and infuriating her parents, she and Jest enter into an intense, secret courtship.

Cath is determined to define her own destiny and fall in love on her terms. But in a land thriving with magic, madness, and monsters, fate has other plans.
Mon avis:

J’avais adoré les Chroniques Lunaires, il était donc évident à mes yeux de lire le dernier roman de Marissa Meyer. J’avais cependant retardé le début de ma lecture, pensant qu’il s’agissait d’un tome 1. J’ai appris par la suite qu’il s’agissait d’un stand-alone, j’ai donc pu me jeter dessus en toute sérénité!

On fait la connaissance de Catherine, fille d’un marquis dans le pays des merveilles. Cette jeune fille est la favorite du roi, et on se doute par la suite qu’elle deviendra la Reine de Coeur, personnage que l’on déteste. Ce roman est donc une sorte de réécriture d’Alice au pays des merveilles, tout en étant un préquel, le tout à la sauce Marissa Meyer. Ici, on apprend à aimer un personnage que l’on a détesté. Ce roman nous permet de voir comment, selon Marissa Meyer, la reine est devenue ce qu’elle est.

C’était un plaisir de retrouver cette plume, bien que l’univers soit carrément différent de ce à quoi Marissa Meyer m’avait habituée avec Les Chroniques Lunaires. C’est toujours bien de voir comment un auteur peut s’approprier un conte, et nous faire aimer des personnages que l’on pensait ne jamais aimer. Avec ce livre, je suis passée par tout une rangée d’émotions, par le rire, la colère, les larmes, la pitié.

Les personnages sont bien travaillés: au fil des pages, on les découvre un peu plus. On découvre un roi niais, un Jest charmeur, un Hatta (le chapelier) avant la folie… Certains sont difficiles à cerner, notamment Jest et Raven, mais ils n’en sont pas moins appréciables et sont d’ailleurs un point fort de cette histoire.

Un seul petit défaut à mes yeux: j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire. Ce n’est pas étonnant, après tout: Marissa Meyer doit nous faire entrer dans son univers sans nous perdre dès le début. Il y a tout un travail de présentation à faire, et même si je ne me souviens pas tout à fait de la vraie version d’Alice au pays des merveilles, ce roman ne m’a pas perdue.

Une excellente lecture.

4,5/5

45

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s