Chronique, Fantastique, Jeunesse, lecture, livres

Nuit rouge [Half Bad #2]-Sally Green

Aerie [Magonia #2]-Maria Dahvana Headley

couv6119142Editions: Milan
Genre: Fantastique, Jeunesse
Nombre de pages: 406 pages
Résumé: Fuir, toujours fuir. Nathan n’a pas le choix.
Les sorciers blancs le pourchassent ; les sorciers noirs le haïssent ; la fille qu’il aime l’a peut-être trahi.
Sans compter que le Don reçu de son père fait de lui une créature indomptable et sanguinaire.
La guerre des sorciers s’engage. Nathan doit choisir son camp.
Mais de tous ses ennemis, le plus redoutable pourrait bien être lui-même.
Mon avis:

Avec ce second tome, Sally Green nous plonge dans un univers où la violence devient la norme.

Nous retrouvons Nathan peu après sa cérémonie de don. Ce dernier attend Gabriel avec patience, que l’on croit mort. Vu les circonstances, ce n’est pas très étonnant… Mais ça fait plaisir de voir l’attachement que Nathan porte à Gabriel, qui est d’ailleurs mon personnage préféré de cette trilogie, voilà c’est dit. Nathan commence à douter du fait que Gabriel soit en vie, mais il finit par rencontrer Nesbitt, le « sbire » d’une sorcière nommée Van. Nathan se retrouve alors emporté dans un combat, et ses objectifs ne seront plus les mêmes. Parce que, d’ailleurs, Nathan cherche aussi Annalise, l’amour de sa vie, qui est aux mains de Mercury. Bref, c’est compliqué tout ça, il se retrouve à passer un marché avec Van pour qu’elle l’aide à retrouver Annalise.

C’est un récit lourd et qui traîne en longueur que j’ai découvert. Malheureusement, je n’ai pas su me passionner par les aventures de Nathan, d’autant plus que le fait qu’il recherche Annalise ne m’a pas plu parce que je déteste cette fille. On a envie de dire à Nathan qu’elle ne vaut pas la peine, que Gabriel l’aime et qu’il vaut mieux qu’elle, etc…

Ce second tome nous entraîne dans un univers plus sombre, dans lequel on ne compte même plus les morts. Les combats ne sont pas forcément racontés en détail, surtout vers la fin, et je ne saurais dire si c’est un point positif ou non… parce qu’ils pourraient être plus détaillés, mais d’un autre côté, je n’avais pas commencé cette trilogie pour les effusions de sang. Cependant, même si le livre avance très lentement sur la globalité, j’ai trouvé la fin plutôt rapide, peut-être même trop rapide…

A travers ce second tome, on apprend aussi, plus ou moins, à connaître Marcus, le père de Nathan. J’ai trouvé cette rencontre trop rapide, j’aurais aimé en savoir plus sur lui. Marcus est un personnage assez important, pourtant relayé au second plan.

Je ne dirais pas que ce second tome m’a déçue: il m’a plu sur certains point, mais ce fut une lecture laborieuse.

3,5/5

35

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s