Jeunesse, lecture, livres, Science-fiction

Chronique express: Seuls au monde [Seuls au monde #1]-Emmy Laybourne

Editions: Hachette
Genre: Science-fiction, Jeunesse
Nombre de pages: 343 pages
Résumé: « Ta mère te crie que tu vas louper ton bus. Tu ne prends ni le temps de la serrer dans tes bras ni de lui dire que tu l’aimes. Forcément… Tu dévales juste l’escalier et tu sprintes jusqu’à l’arrêt de bus. Sauf que, si c’est la toute dernière fois que tu dois voir ta mère, tu te mets à regretter de ne pas avoir pris le temps. Y compris de ne pas avoir raté le bus. Là, le mien arrivait, alors j’ai sprinté. » Dean aurait vraiment dû dire au revoir à sa mère. Lui, son petit frère, ainsi que tous les autres passagers des bus qui devaient les conduire, comme tous les jours, à l’école. Mais comment auraient-ils pu deviner ce jour-là qu’une catastrophe écologique les pousserait à se réfugier dans un supermarché ? Au-dehors, le monde est en proie à des tempêtes qui ravagent leur petite ville, des fuites de produits chimiques rendent les gens violents ou paranoïaques… ou les tuent, tout simplement. Ils sont quatorze, ils ont entre cinq et dix-sept ans, et ils doivent survivre et garder espoir.

Mon avis:

Seuls au monde d’Emmy Laybourne est un huit-clos dans lequel on suit un groupe d’enfants et d’adolescents suite à une catastrophe. Ils se retrouvent enfermés dans un supermarché, livrés à eux-mêmes. En plus de ça, des produits chimiques ont été libérés dans l’atmosphère, ayant différents effets sur les gens.

Sur le coup, l’idée paraît plutôt pas mal, mais je me suis retrouvée face à une déception que je n’attendais pas du tout. Peut-être parce que je ne fréquente pas assez des gens de mon âge, mais, en tout cas, la plupart des personnages m’ont paru assez immatures. Les différents éléments de l’histoire m’ont paru tirés par les cheveux, et pas vraiment justes niveau scientifique (OK, je ne m’y connais pas trop, mais le jour où un produit chimique a des effets différents suivant le groupe sanguin des gens, prévenez-moi). En plus de ça, le début laisse présager quelque chose plein d’action, ce qui n’est pas le cas.


En bref, j’ai été très déçue par ce livre, qui fut une lecture plus que moyenne, et je ne sais pas si je continuerai cette trilogie puisque la fin de ce premier tome m’a plus que déçue.
2,5/5
Publicités

4 thoughts on “Chronique express: Seuls au monde [Seuls au monde #1]-Emmy Laybourne”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s