Chronique, Fantastique, Jeunesse, lecture, livres

La Cité des Ténèbres [The Mortal Instruments #1]-Cassandra Clare

Éditions: Pocket (Jeunesse)
Genre: Jeunesse, Fantastique
Nombre de pages: 570 pages
Résumé: Clary n’en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant: le corps de la victime a disparu d’un seul coup!

Mais le pire reste à venir…Sa mère a été kidnappée par d’étranges créatures et l’appartement complètement dévasté.

Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d’antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d’ombres… Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.

Mon avis:

Cette saga m’avait fait envie à cause de ses couvertures (je sais que c’est superficiel mais vous les avez vu quoi? Sauf la première elles sont toutes splendides!), et j’ai sauté le pas parce que j’avais l’impression que c’était le genre de lecture dont j’avais besoin sur le moment, et j’avais raison.


Pour Clary, tout va changer du jour au lendemain. D’abord, elle voit trois jeunes gens assassiner quelqu’un en boîte, et elle est la seule à les voir. Le lendemain, sa mère est enlevée et Clary est attaquée. C’est en même temps qu’elle que nous allons découvrir que tous les mythes sont réels, et que nous allons plonger dans le monde des Chasseurs d’Ombres.


En soit, c’est un univers plutôt intéressant que nous offre Cassandra Clare: on y retrouve des démons et autres créatures qui se mêlent aux “Terrestres” grâce à des charmes. Ainsi, il y a une part du monde qu’on connaît, alors que tout ce qui est lié aux Chasseurs d’Ombres nous est inconnu et l’on découvre tout au fur et à mesure. Tant mieux, d’ailleurs, que tous les éléments ne soient pas apportés en même temps! Cependant, j’aurai aimé en savoir un peu plus car on a certainement tous une idée différente des créatures telles que les vampires, les fées, ou encore les loups-garous, et j’aurai trouvé intéressant que l’auteur nous parle plus en détail de sa vision de telles créatures.


L’histoire, elle aussi, est intéressante. Nos héros sont à la recherche de la Coupe Mortelle, un objet permettant de créer de nouveaux Chasseurs d’Ombres. Ils doivent la retrouver avant leur ennemi, qui se prénomme Valentin. Pour Clary, il y a un autre enjeu que la Coupe puisque Valentin détient sa mère. Par conséquent, le rythme est assez soutenu: c’est une question de temps. Les héros avaient à peine le temps de reprendre leur souffle qu’ils devaient repartir au combat.


De plus, l’histoire est propulsée par un style efficace, une plume agréable à lire. Les personnages sont tous bien écrits et les rebondissements sont nombreux. Si Cassandra Clare voulait tenir ses lectures hors d’haleine, elle l’a fait d’une main de maître! Je n’ai pas vu les pages passer! Il en est de même si elle voulait les choquer, parce qu’avec les révélations de la fin, j’ai dû me spoiler les tomes suivants pour me rassurer! En revanche, j’ai noté quelques incohérences par-ci par-là, mais rien de bien choquant ou de décisif.


C’est donc avec un style efficace que Cassandra Clare nous propulse dans un monde envoûtant. J’ai d’ailleurs déjà envie de me jeter sur le second tome alors que j’ai à peine terminé ma lecture.
4/5.

Publicités

1 thought on “La Cité des Ténèbres [The Mortal Instruments #1]-Cassandra Clare”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s