Chronique, Jeunesse, lecture, livres

Sunshine [Sunshine #1]-Paige McKenzie

Éditions: Hachette (BlackMoon)
Genre: Horreur, Jeunesse
Nombre de pages: 304 pages
Résumé: L’univers tranquille de Sunshine, 16 ans, bascule à cause du déménagement que lui impose sa mère adoptive Kate. Pour des raisons professionnelles, Kate conduit sa fille à l’autre bout des Etats-Unis, dans une maison qu’elle choisit sur Internet. Sunshine constate que rien n’est à son goût : la maison est décrépie, l’intérieur est moche et sombre. Pour couronner le tout, une odeur de moisi flotte dans l’air, l’humidité imprègne les moquettes, la température ambiante donne la chair de poule en permanence. La première nuit, Sunshine entend des pas et des pleurs à l’étage. Bizarrement, sa mère n’entend rien. Sunshine constate aussi que ses affaires ne restent jamais à leur place, sur les étagères de sa chambre. Aucun doute, la maison est hantée. Bientôt Sunshine découvre qu’il s’agit de l’esprit d’une fillette de 10 ans, auquel elle va peu à peu s’habituer. Mais, un autre esprit rôde, bien plus maléfique… Au cours d’une nuit particulièrement angoissante, sa mère entend cette fois aussi des hurlements en provenance de la salle de bains. De l’eau brune coule à flots sous la porte bloquée. Pourtant il n’y a personne derrière, quoique des traces de lutte soient visibles. Kate semble enfin reconnaître qu’il se passe des choses bizarres dans cette maison. Malheureusement pour Sunshine, dès le lendemain matin, Kate a tout oublié et se comporte de plus en plus étrangement…

Mon avis:

J’ai choisi ce livre par rapport à la thématique des fantômes, qui m’a toujours fascinée. C’est donc tout naturellement que j’ai commencé ma lecture peu de temps après l’achat.


La première chose que j’ai remarqué dans ce livre, c’est sa facilité de lecture. De plus, c’est rapide: on sait directement de quoi il retourne et il n’y a pas 3000 ans de cogitation avant d’en savoir plus. C’est vraiment idéal quand on cherche une lecture rapide. Néanmoins, ça a beau être facile à lire, ça ne casse pas trois pattes à un canard. La qualité d’écriture est assez moyenne. J’ai ressenti certains manques vis-à-vis de la plume de l’auteur, ça se sentait que c’était son premier livre. D’ailleurs, je trouve la plume à l’image de la web-série, qui, quant à elle, se laisse regarder avec facilité mais qui n’est pas non plus exceptionnelle.


Au niveau des personnages, on est face à une héroïne qui a pour seul vocabulaire “flippant”. Bon, j’exagère un peu, mais elle qualifie absolument tout dans sa nouvelle maison de flippant, donc au bout d’un moment c’est un chouïa agaçant. En plus de ça, on sait que Sunshine a peur, mais c’est un sentiment qui reste assez inexploré, assez superficiel (bla bla bla, elle a froid, bla bla bla, c’est flippant, vous voyez le genre?). Rajoutons-en une couche: malgré toutes les preuves qu’elle reçoit, elle reste dans le déni. En plus de ça, il lui arrivait de sortir des mots qui, à mon sens, sont tout à fait normaux, et de les qualifier de “vocabulaire à la Jane Austen”, ce qui m’a prodigieusement agacée. D’ailleurs on rentre un peu dans le stéréotype de la fille qui ne se sent pas normale, qui se fringue dans des dépôts-ventes, qui ne lit que des classiques, et qui, en effet, est tout sauf normale! (pardon, j’ai besoin que ça sorte). En revanche, j’ai bien aimé Nolan, qui, quant à lui, accepte les choses en face. Bon, par contre, il est aussi un peu cliché dans son genre mais je ne vais pas m’attarder là-dessus parce que je pense m’être déjà assez énervée sur Sunshine, encore pardon.


Ce qui est un peu dommage, c’est que le domaine de l’horreur soit finalement envoyé en arrière-plan. Ce livre est vendu comme un livre d’horreur, avec une fille qui est hantée, et on se retrouve assez vite dans une histoire fantastique avec une fille qui doit sauver le monde des fantômes. Selon moi, ça n’a rien à voir avec ce que le résumé nous promettait.


Néanmoins, ce livre a des points forts, notamment la rapidité avec laquelle avance les choses. C’est une bonne lecture pour passer le temps, que je qualifierai même de “lecture détente”.
3/5.

Publicités

2 thoughts on “Sunshine [Sunshine #1]-Paige McKenzie”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s