Chronique, Fantasy, Jeunesse, lecture, livres

Trilogie des gemmes, tome 3: Vert émeraude-Kerstin Gier

Editions: Milan (Macadam)
Genre: Fantasy, Jeunesse
Nombre de pages: 419 pages
Résumé: Gideon confie à Gwen qu’il ne l’aime pas, et sans son amie Leslie et son ange gardien, elle déprimerait. Ceux-ci lui rappellent qu’elle doit absolument découvrir ce que complote le comte de Saint-Germain. Gideon comprend qu’en voulant fermer le cercle de douze, le comte cherche autre chose qu’un remède aux maux de l’humanité. Dernier volet de la trilogie, après «Rouge rubis» et «Bleu saphir».

Mon avis:

J’avais vraiment hâte de commencer ce dernier tome pour enfin mieux comprendre, pour avoir les réponses à toutes les questions que je me posais depuis le début, et c’est chose faite! Décidément, Kerstin Gier n’a pas raté son coup puisqu’on va de surprise en surprise et je trouve qu’elle a mené le tout d’une main de maître, puisque je ne m’attendais pas à ça!

On retrouve Gwendolyn qui a le coeur brisé à cause de Gideon, toujours égal à lui-même, adorable à certains moments mais franchement irritables à d’autres, c’est à se demander sur quel pied danser! D’ailleurs, ce n’est pas le seul personnage exécrable, puisque la cousine de Gwen fourre encore son nez là où elle ne devrait pas pour essayer d’attirer des ennuis à Gwen.

Au niveau de l’intrigue, j’ai trouvé vraiment le tout très bien ficelé et les révélations viennent en temps venu. Certes, l’auteur a su nous faire patienter puisqu’on apprend enfin la vérité seulement dans le dernier tome et non des bribes disséminées dans toute la trilogie, mais ça valait sérieusement la peine d’attendre celui-ci pour enfin tout dénouer, pour connaître la vérité, et quelle vérité! Je n’avais clairement pas été préparée à ça. Cependant, il y avait parfois des petites incohérences comme des noms d’interlocuteurs qui ne correspondent pas ou bien Gwendolyn qui est en 1998 et qui change d’année la seconde d’après.

Puis, enfin, il y a les retournements de situation, qui, eux aussi, ont réussi à me surprendre. Certains événements m’ont fichu une peur bleue tellement je ne m’y attendais pas, et aussi parce que je m’attendais à ce que tout soit fini pour Gwendolyn, et qu’elle reçoive une punition terrible de la part du comte ou autre chose encore.

En bref, j’ai passé un très bon moment avec ce dernier tome et j’ai un peu de peine à quitter cet univers et ces personnages qui ont su me transporter jusqu’à la fin.
4,5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s