Chronique, Jeunesse, La sélection, lecture, livres, Romance

L’élite [La Sélection #2]-Kiera Cass

Editions: Robert Laffont (R)
Genre: Jeunesse, Romance
Nombre de pages: 308 pages
Résumé: La Sélection de 35 candidates s’est réduite comme peau de chagrin, et désormais l’Élite restante n’est plus composée que de 6 prétendantes. L’enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu’elles sont les mieux à même de monter sur le trône d’Illéa, cette petite monarchie régie par un strict système de castes et déchirée par deux factions de rebelles qui veulent la faire tomber.
Pour America Singer, la donne est encore plus compliquée : ses sentiments pour Maxon viennent se heurter à son amour d’enfance pour Aspen, garde royal qui hante les couloirs du palais, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales… Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête de la décision qui changera à jamais sa vie…
Mon avis:

Tout de suite après avoir fini le premier tome, je me suis plongée dans le second (et mine de rien ça ne m’arrive pas si souvent que ça parce que j’aime bien lire autre chose entre deux tomes).

On retrouve America et le prince Maxon, ainsi qu’Aspen (que j’aime toujours aussi peu). Depuis la fin du premier, il ne reste plus que six candidates (et America le prend plutôt bien, pourtant ça veut dire qu’il restera moins de semaines et donc moins d’argent pour sa famille). Après s’être faite jetée comme une vieille chaussette par Aspen qui revient comme si de rien n’était, America est face à un choix : Aspen ou Maxon ? Anonymat ou devenir princesse ? On suit ses doutes jusqu’à la fin.

Toute personne saine d’esprit lui conseillerait de choisir Maxon. Du moins, au début. Parce que si celui-ci était adorable dans le premier tome, il ne se prive pas de briser à son tour le coeur de cette pauvre America, toujours tiraillée entre deux hommes. Suite à ça, l’un ne vaut pas vraiment mieux que l’autre… mais Maxon quand même quoi. Parce que malgré son comportement de goujat la plupart du temps, il reste adorable à d’autres moments.

Ce tome ne voit pas que le choix s’affiner, ni les déceptions amoureuses ou les doutes de cette chère America : on en apprend un peu plus sur Illéa, sur comment ce royaume est né, etc. Si durant le premier tome on a eu le droit à seulement quelques attaques, ici le système politique se développe . On en apprend aussi un peu plus sur certains personnages, notamment sur une Sélectionnée dont je ne révélerai pas le nom, du moins sur certains de ses agissements, mais on apprend aussi que d’autres personnages ne sont pas vraiment sympathiques.

Malgré les défauts ou les choses qui m’ont gênées dans ce tome, c’est toujours aussi addictif, mises à part les phases de doute d’America qui deviennent vite très ennuyantes (pauvre Maxon, je comprends pourquoi il est allé voir ailleurs. Mais je comprends aussi America parce qu’ils ne se connaissent pas vraiment). En revanche, une chose n’a pas changée : je déteste toujours autant Aspen !

Désolée pour cet avis un peu décousu, mais je ne sais plus vraiment si telle ou telle chose s’est passée dans ce tome-ci ou dans le précédent, donc assez difficile de faire mieux, désolée. En revanche, ce qui est sûr c’est que j’ai très envie de continuer avec le tome 3 dès que je le peux… c’est-à-dire dès que je l’ai. J’y peux rien, c’est trop addictif.
Ma note:


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s