Chronique, Demitria Lunetta, Jeunesse, lecture, livres, Science-fiction

In the after-Demitria Lunetta

Editions: Lumen
Genre: Jeunesse, Science-fiction.
Nombre de pages: 410 pages
Résumé: Ils entendent le plus léger des bruits de pas…
Ils sont plus rapides que le plus dangereux des prédateurs…
Et leur traque ne prendra fin qu’à votre dernier souffle !

Amy est devant sa télévision quand le pire se produit, quand ILS attaquent. New York, Paris, Tokyo… Des créatures sans pitié déferlent, et dévorent les humains. Personne ne sait d’où ils viennent mais une chose est sûre : la population de la planète décroît dramatiquement en quelques jours à peine. À l’abri de la grille électrifiée de sa maison, Amy parvient à leur échapper… mais pour combien de temps ?

Elle qui a perdu tous les siens parvient tout de même à recueillir Baby, une petite fille qui a miraculeusement survécu aux crocs acérés des nouveaux maîtres du monde. Trois ans qu’elles survivent en autarcie, quand d’autres survivants commencent à se manifester. Elles pensent que leur enfer est terminé… mais il ne fait que commencer !

Mon avis:

Je n’avais pas vraiment d’attentes concernant ce roman, n’en sachant pas grand chose. Les premières pages ne m’ont pas vraiment emballée, mais je ne regrette pas d’avoir décidé de poursuivre ma lecture.

Nous sommes en compagnie d’Amy, dans l’Après, 3 ans après une invasion extraterrestre à laquelle elle a survécu, d’abord seule, puis avec Baby, derrière la grille électrifiée de sa maison, et dans le silence. Dans l’Après, le bruit est fatal et on ne peut faire confiance à personne. On découvre d’abord comment la chose est survenue dans les premières pages. Ensuite, on va suivre la vie d’Amy et de Baby dans ce monde infesté de créatures. On apprend à les connaître, à s’attacher à elles. On voit leur relation évoluer.

Puis d’autres personnages entrent dans l’histoire, d’autres survivants. D’abord une, puis plusieurs. Jusque là, Amy était dans l’ignorance, et elle apprend la vérité. A partir de ce moment-là, on suit deux moments de sa vie en parallèle: le maintenant, et après, si on peut dire ça comme ça. A partir de ce moment, j’ai aussi trouvé que Baby était plutôt délaissée dans l’histoire. Avant, elle était indissociable d’Amy, puis c’est comme si elle existait à peine, ce qui m’a assez déçue. La relation Amy/Baby prend moins d’importance, et on apprend à connaître les autres personnages.

Malgré quelques moments de déception, l’histoire est tout de même bien menée avec une plume agréable à lire.
4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s