Chronique, Jeunesse, lecture, Legend, livres, Marie Lu, Science-fiction

Legend, tome 1-Marie Lu

Editions: Castelmore, Le Livre de poche Jeunesse
Genre: Jeunesse, Science-fiction
Nombre de pages: 285 pages
Résumé: June est un prodige. À quinze ans, elle fait partie de l’élite de son pays. Brillante et patriote, son avenir est assuré dans les hauts rangs de l’armée. Day est le criminel le plus recherché du territoire. Originaire des quartiers pauvres, il sévit depuis des années sans que les autorités parviennent à l’arrêter. Issus de deux mondes complètement opposés, June et Day n’ont aucune raison de se rencontrer… jusqu’au jour où le frère de June est assassiné. Persuadée que Day est responsable de ce crime, June va le traquer… Mais est-elle prête à découvrir la vérité ?

Mon avis:

Un livre qui se laisse lire très facilement et qui laisse présager une bonne suite.

Où commencer? J’ai adoré ce livre. En surface, ça paraît plutôt simple: il y a un criminel, Day, qui n’a pas réussi à passer « l’Examen », un test destiné à éliminer les enfants de 10 ans les moins intelligents. D’un autre côté, il y a June, qui vient des quartiers riches, et qui est un prodige, puisqu’elle est la seule à avoir obtenu le score maximal à l’Examen. Ils sont donc très différents, et pourtant, Day fascine June. Comment un enfant ayant obtenu un score si bas était-il si intelligent, si agile? Oui, en surface, c’est simple: un prodige traque un criminel suite à un accident… Sauf que derrière, il y a tous les petits secrets…

Les chapitres s’alternent: on a le point de vue de Day, puis celui de June. On apprend ce qu’il se passe des deux côtés, et on les voit évoluer, ce que j’ai trouvé très intéressant, puisqu’à la fin, les deux ont beaucoup évolué, suite aux choses découvertes et vécues. Ce sont des personnages très intéressants à suivre, et ils restent humains, avec des doutes, des faiblesses, des sentiments (qui manquaient à d’autres personnages).

Il y a quelques points noirs, c’est sûr. Par exemple, les exploits prêtés à Day sont juste… surréalistes. J’ai aussi trouvé que June le trouvait un peu trop facilement à mon goût, que leur relation allait trop vite, qu’ils étaient très jeunes pour le rôle qui leur est donné. Mais, au final, je n’y ait pas prêté tant d’attention que ça, parce qu’il y a quelque chose qui fait qu’on ne peut pas lâcher ce livre. Je voulais à tout prix connaître la suite. L’auteure mène bien son histoire, et même si c’est rapide, c’est très agréable à lire.

Un presque coup de coeur pour ce premier tome.
4,5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s